Nous sommes des camarades !

Nous exprimons notre effarement et notre indignation à la lecture du tweet faisant écho à ses propos au Grand Jury de RTL par lequel Léon Deffontaines, tête de liste du PCF pour les élections européennes, laisse supposer que Jean-Luc Mélenchon « flirterait avec l’antisémitisme ».
Il s’agit d’abord d’un mensonge. Quelle que soit l’opinion que chacune et chacun peut avoir sur la façon dont Jean-Luc Mélenchon mène ses combats, ceux-ci témoignent et ont toujours témoigné de sa lutte constante contre l’antisémitisme, tous les racismes et toutes les discriminations. Si cela n’avait pas été le cas, il n’aurait jamais été le candidat soutenu à deux reprises, en 2012 et 2017 par le Parti communiste.
Il s’agit donc d’une diffamation. Elle est d’autant plus condamnable qu’elle n’a pas d’autre objet que de salir un homme politique et le courant qu’il a créé, en tentant d’en recueillir quelques bénéfices électoraux à quelques jours d’un scrutin important. C’est une manœuvre d’autant plus critiquable qu’elle a pour effet principal de déchirer encore davantage la gauche, qui souffre déjà de ses divisions. Aucune de ses composantes ne peut profiter de tels procédés, et encore moins celle à laquelle appartient le diffamateur.
Ce que nous redoutions avec la dispersion des candidatures de gauche se réalise malheureusement : petites phrases assassines entres candidats de gauche, démobilisation des électorats, faibles scores des gauches face à un haut score des extrêmes-droites…
Mais le pire est sans doute de devoir constater que cette manœuvre électorale tend finalement à assimiler à de l’antisémitisme le soutien que toutes les forces de progrès doivent au peuple palestinien martyrisé. Les communistes ont souvent défendu ses droits contre vents et marées, ne négligeant aucun devoir de solidarité internationale. Hélas, Léon Deffontaines rique aujourd’hui de décrédibiliser cet engagement courageux et désintéressé. En faisant ainsi chorus avec les forces de droite et d’extrême-droite, il dénature et abîme le combat communiste qu’il devrait mener.

Le 14 mai 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *